C’est quoi le bonheur ?


Aujourd’hui, Sand est venue frapper à ma porte avec un tag.

Et c’est amusant, parce que le mot "bonheur", je le répète au moins 20 fois par jour ! A moi, ou aux autres.
Enfin, je le répète … je l’utilise. Simplement. Comme la conception que j’en ai.

C’est bien le seul mot qui ne devrait pas exister au singulier finalement.

Parce que la vie est faite de plein de bonheurs, grands ou petits.
Tiens, d’ailleurs, la taille, c’est pareil, tout est relatif.

Le bonheur, c’est un état d’esprit.
Les bonheurs, ce sont des clins d’oeil de la vie.
Le bonheur, c’est savoir faire d’un petit bonheur, un grand bonheur.
Le bonheur, c’est d’un singulier, en faire un pluriel.

Soit on sait être heureux, soit on ne sait pas.
Certains vont se lamenter pour un rien, faire d’une taupinière une montagne et passer à côté des petits bonheurs simples de la vie.

D’autres sauront sourire aux premiers rayons de soleil ou à l’eau qui glisse sur les vitres.

Je n’arrive pas à différencier ce qui est grand ou petit dans le bonheur.
J’arrive à faire la différence entre les bonheurs qui durent, ceux qui résonnent longtemps en moi, ceux qui sont fugasses.
Je n’arrive pas à quantifier le bonheur, je sais que j’y attribue le poids que je suis capable de lui donner.
Et comme je suis entière, j’ai tendance à lui donner beaucoup d’importance.
Comme en plus, j’ai connu le contraire, je sais l’importance qu’il a !

Alors, en vrac, et en en oubliant plein :

Mon Piou qui arrive ce soir en pyjama à côté de moi et je découvre une pétale de pâquerette accroché à son col !
Etre avec mes enfants.
Les oiseaux qui chantent le matin.
Mes cours et tout ce que j’apprends.
Sortir les vêtements d’été – tout comme sortir les vêtements d’hiver.
Partager un repas avec des amis.
Une rencontre même rapide avec un ami autour d’un verre.
Les enfants qui rient.
Ne pas connaitre l’ennui.
Etre libre.
Se réveiller sans réveil, avec le jour qui passe à travers les volets.
Ne dépendre de personne.
Un mail d’un/e ami/e.
Savoir être heureux avec ce que l’on a.
La rencontre avec un autre bloggeur, même au bord d’une fontaine où mes cours trempent …

En fait, c’est simple, le bonheur, pour moi, c’est tout ce que je vis aujourd’hui !

J’invite Daud parce que je pense que ça va être un grand moment,
Nightoftimes parce que ça tombe à point nommé pour elle,
B.Dorat parce que je suis sûre que ses définitions ne seront pas loin des miennes et
La Bombe I parce qu’elle va nous livrer tous ses nouveaux petits secrets

à nous donner leur propre définition.

Note à B.Dorat et Nighoftimes : vous allez vous croiser ;-)

Et je voudrais conclure en vous disant que tout un chacun devrait se poser chaque jour cette question !

20 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Joël
    avr 06, 2009 @ 21:17:20

    Pomme, je ne serai pas tagué et je n’aurai pas à me creuser la tête mais je fais miennes certaines de tes phrases…

  2. Pomme
    avr 06, 2009 @ 21:24:26

    Alors Joël, le bonheur … c’est aussi de partager ;-)

  3. Joël
    avr 06, 2009 @ 21:32:43

    Je me demande même parfois si le mot "partage" n’est pas un synonyme de "bonheur", tant il va entraîner un sourire, une émotion, un regard, une complicité…

  4. Daud
    avr 06, 2009 @ 21:34:19

    Sois patiente, je suis très occupé ces temps-ci. D’ailleurs, il faut que je te quitte le bonheur frappe de nouveau à la porte de la maison… :)

  5. Pomme
    avr 06, 2009 @ 21:37:03

    Joël, j’ai aussi appris le bonheur égoïste d’être heureuse … seule !

    Daud, va vite ouvrir et revient quand tu peux !

  6. Joël
    avr 06, 2009 @ 21:45:28

    Je comprends parfaitement ce que tu dis, mais je crois néanmoins qu’être heureux(se) seul(e) n’empêche pas le plaisir de partager.

  7. Pomme
    avr 06, 2009 @ 21:48:02

    Je crois que je partage moins qu’avant, mais mieux !

  8. Sand
    avr 06, 2009 @ 22:36:25

    joli…. merci pour le sourire irrésistible qui m’est venu aux lèvres à te lire :)

  9. Sérénité relative
    avr 06, 2009 @ 22:45:21

    Le bonheur …c’est de lire Daud, aujourd’hui,
    C’est de savoir que ça y est, tu t’envoles,
    C’est d’être enfin ce que tu es,
    Le bonheur, c’est transformer une miette d’un sourire, en bonheur à deux,
    C’est trouver des raisons d’être heureux,
    C’est regarder le monde avec d’autres lunettes que celles qui nous sont données, pour puiser dans la renaissance les forces nouvelles.
    Bises.

  10. Pomme
    avr 07, 2009 @ 20:27:41

    Merci Sand, ravie de t’avoir donné le sourire ;-)

    Sérénité, te lire est vraiment du pur bonheur ! tu sais décidemment faire glisser sur tes mots de vrais rayons de soleil !

  11. Rétrolien: Mon anthodoxie du bonheur « Le carnet d’un dissident
  12. nightoftimes
    avr 16, 2009 @ 16:08:05

    Je vais probablement paraître cynique, mais le bonheur ne serait-il pas une asymptote?
    Je le vois vraiment comme quelque chose vers quoi on tend, mais qu’on n’atteint jamais vraiment. Si on l’avait déjà, on arrêterait de chercher… mais alors, pourquoi continue t-on?! Parce qu’on ne l’a jamais vraiment, justement. Et au final, toujours avoir un but, c’est peut être pas si mal.

  13. laura
    avr 16, 2009 @ 17:18:25

    Je pense que le bonheur c’est avant tout l’idée qu’on s’en fait.

    On peut se sentir heureux en se contentant de petits bonheurs que l’on prend au jour le jour.
    On peut avoir le sentiment d’être heureux en réalisant des projets ponctuels, en se fixant des buts à atteindre… puis recommencer.

    D’autres se fixent UN objectif et quand ils l’ont atteint s’aperçoivent que leur bonheur ne se trouve pas dans son accomplissement.
    Certains sont perpétuellement à la recherche DU bonheur, idéalisé sans trop savoir ce qu’ils cherchent… et sont continuellement insatisfaits.

    Un bonheur se vit, se ressent (ou pas)… chacun à sa manière, mais il n’est jamais complètement acquis, il est sans cesse à construire et à entretenir, pour cela il faut souvent dépasser des moments de doute et de découragement.

  14. Pomme
    avr 16, 2009 @ 18:25:44

    Nightoftimes, je n’appelle pas ça du cynisme. Je pense que nous voyons les choses différemment selon les âges.
    Au risque de me répéter, je crois aussi que l’éducation que l’on reçoit sur la base de "il faut réussir sa vie" (réussir voulant dire impérativement se marier, avoir des enfants et gagner beaucoup d’argent) nous incite largement à cette poursuite du bonheur.
    Il n’y a pas que cela, le développement de la consommation à outrance n’a pas favorisé la sérénité.

    Mais moi, je peux te l’assurer, le bonheur c’est du quotidien, je l’ai trouvé, je le garde :-)
    Et en cela je rejoins Laura : c’est aussi l’idée que l’on s’en fait.
    Mais à vouloir se fixer des objectifs inatteignables, on risque fort d’être malheureux toute sa vie.

  15. Rétrolien: Définition « Borborygmes et barbarismes
  16. mel
    juil 04, 2009 @ 06:12:45

    Le bonheur ce trouve dans les petites choses de la vie les plus simples. Il suffit d’être attentif!

  17. caro
    sept 17, 2010 @ 14:28:19

    le bonheur, c’est d’être vivant chaque jour que dieu fait ! C’est aussi tendre la main à qui en a besoin. Le bonheur c’est un clin d’oeil en passant d’un inconnu. Le bonheur c’est partager le peu qu’on a avec autrui, car c’est lui donner du bonheur. En tout cas, le bonheur est celui que chacun se fait. C’est un rayon de soleil qui vient vous réchauffer le coeur quand ça ne va pas. C’est tout ça et encore bien d’autres choses, comme donner la vie…

  18. caro
    sept 17, 2010 @ 14:32:25

    Le bonheur c’est de respirer la terre, les fleurs, le souffle du vent. C’est tenir son enfant par la main et celle de celui qui partage sa vie. Le bonheur c’est aussi si peu et tellement de choses au quotidien. Il suffit d’ouvrir les yeux et de voir tout de qui nous entoure chaque jour pour le rencontrer. C’est un éclat de rire, une main tendue, tous ses petits gestes qui font que nous existons.

  19. caro
    oct 05, 2010 @ 10:51:11

    Le bonheur c’est aussi réaliser un rêve qui tient à coeur. C’est un état d’esprit pour certain. C’est une explosion de joie pour d’autres, comme réussir quelque chose pour soit ou pour quelqu’un. Et pour vous c’est quoi…

  20. CARO
    sept 24, 2012 @ 16:11:27

    Le bonheur c’est la vie tout simplement. Ce chemin semé d’embuches parfois, nous allons tous au même endroit sur ce chemin de la vie, sauf qu’il existe différentes façons de tracer cette route.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: