Abject


Internet permet tout et n’importe quoi.
Je me plais à n’utiliser que les bons côtés mais …

Je lis, dans le « monde » WordPress, un billet tout à fait abject dont je ne ferai aucune pub ici.

Que l’on soit en colère contre la société, que l’on se sente incompris, bafoué, imbécile, tout ce que l’on veut, … n’autorise certainement pas la plaisanterie sur n’importe quel sujet (quoi qu’on en dise).

Il y a donc un type qui a fait un torchon en réussissant à tourner en dérision grave, la mort du petit Nicodème.

Il se croit drôle et pire : en fait rire certains autres puisqu’il y a des commentaires qui sont tout aussi abjects !

Non, on ne peut pas rire de tout !

About these ads

4 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Joël
    juil 12, 2010 @ 19:20:40

    Tu sais déjà que je partage ton avis sur Internet mais là, après avoir lu ce texte, il y a de quoi tomber par terre !

    2 citations, si tu le permets :

    Desproges : « on peut rire de tout mais pas avec tout le monde ». Pas de problème, je préfère ne pas être de ce monde-là !
    Gainsbourg : « Mieux vaut pleurer de rien que de rire de tout ». Ce maître de la provocation savait être profondément humain et j’aime sa citation.

    Le pire reste qu’effectivement, d’autres ont pris le relais de cet abject personnage. C’est très rare mais là, je leur « souhaite » qu’on rit un jour de leurs malheurs. Peut-être demanderont-ils pardon.

  2. Pomme
    juil 12, 2010 @ 19:40:11

    Le cynisme de Desproges ne me faisait pas rire toujours …
    Quant à Gainsbourg, j’ignorais ça de lui.
    Rire de la mort d’un bébé c’est le sommet de l’ignominie.

  3. Joël
    août 01, 2010 @ 23:25:42

    J’aimerais ajouter une remarque sur le côté abject de certains internautes : depuis relativement peu, je fréquente un fameux « réseau social » et je suis stupéfait de découvrir certains groupes ou certains commentaires personnels sur des sujets qui à mon avis devraient valoir à leurs auteurs une suppression immédiate d’accès, voire des poursuites, la liberté d’expression n’autorisant pas tout.

    Certaines formes d’humour sont abominables mais que penser lorsque certains textes sont écrits avec sérieux et, hélas, conviction ?

    Un film mettait en avant les monstres de foire ; « Freaks » est une douceur par rapport à ce que j’ai pu lire ici où là sur ce fameux réseau social.

    Je ne dis pas pour autant qu’il faille jeter le bébé avec l’eau du bain mais une sélection s’impose. Honte à ceux qui profitent de l’anonymat pour exposer leur méchanceté, leur haine et pour résumer ma pensée, leur connerie incommensurable.

  4. Pomme
    août 02, 2010 @ 20:28:31

    Je vois très bien de quoi tu parles là Joël !

    Le « pire » est que ces groupes sont dénoncés, rayés et ils reviennent avec un chiffre derrière mais le même nom.
    Je crois qu’on n’utilise pas le bon endroit pour les dénoncer …

    Et oui, tu as raison, en plus, ils disent que c’est de l’humour. C’est tellement facile !
    On les met en tôle et on leur dit que c’est de l’humour aussi. Et hop !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d blogueurs aiment cette page :