Joyeuses fêtes

Parce que cet endroit a compté beaucoup pour moi, parce que vous avez tous fait, à petite ou grande échelle, un sacré bout de chemin avec moi, parce que vous avez partagé mes humeurs parfois – souvent – changeantes,

parce que la vie nous montre parfois d’autres chemins et qu’il faut savoir prendre le bon,

je ne suis plus parmi vous depuis bien longtemps.

Il n’empêche … je souhaite à vous tous de joyeuses fêtes de fin d’année.

Je souhaite que vous parcouriez un aussi joli chemin que celui que j’ai emprunté depuis des mois maintenant !

Abject

Internet permet tout et n’importe quoi.
Je me plais à n’utiliser que les bons côtés mais …

Je lis, dans le "monde" WordPress, un billet tout à fait abject dont je ne ferai aucune pub ici.

Que l’on soit en colère contre la société, que l’on se sente incompris, bafoué, imbécile, tout ce que l’on veut, … n’autorise certainement pas la plaisanterie sur n’importe quel sujet (quoi qu’on en dise).

Il y a donc un type qui a fait un torchon en réussissant à tourner en dérision grave, la mort du petit Nicodème.

Il se croit drôle et pire : en fait rire certains autres puisqu’il y a des commentaires qui sont tout aussi abjects !

Non, on ne peut pas rire de tout !

Entr’aide

Prenez le temps de découvrir une belle initiative : cliquez ICI.

A malin, malin et demi

Dans l’art de manipuler, il existe différents degrés.

Pour commencer tout en douceur, nous citerons la manipulation gentille, partant d’un bon sentiment, non empreinte d’un esprit tordu. Car oui, nous sommes tous plus ou moins manipulateurs.
Exemple : la maman qui dit à son petit que Spiderman ne se nourrit que de haricots verts. (déjà cité quelque part) Reconnaissons lui là une volonté réelle et sincère de vouloir donner à son petit, le meilleur, pour grandir (les non amateurs de haricots verts pourront remplacer ça par des épinards/de la salade/des choux de Bruxelles…).

Maintenant que vous êtes dans l’ambiance, montons crescendo. Plus

C’est de saison #2

Pas fini de s’énerver la Pomme ! Mais bon, envahis que l’on est par la tromperie, parfois, il fait bon se soulager …

Donc, fin juin n’est pas QUE la période des soldes (à savoir qu’il ne fait pas bon fréquenter les boutiques et les centres commerciaux ce jour et les prochains).

Fin juin c’est aussi l’annonce des futures augmentations. Economies d’un côté (quoi que),  augmentations de l’autre (côté achats indispensables et non dérisoires).

Avez vous remarqué de quelle manière c’est annoncé ?
Selon l’augmentation, on vous donne le taux (2,5 %) ou le montant (2 centimes).

Pour mieux avaler, voire digérer si vous avez réussi à avaler.

Parce que si vous faites le calcul du fameux 2 centimes, ça ne donne jamais qu’une augmentation de 35 %.

Hé ! communiquer est un art !

C’est de saison !

Je sais que le sujet a été débattu maintes fois, mais il est d’actualité et il me tient à coeur.
Pour les jeunes qui passent leurs examens, pour ceux qui vont attendre leurs résultats avec impatience, pour cette part d’inégalité qui domine et qui me révolte.

Des années que le BAC aurait du être réformé pour tenter de donner la même chance à tous. Peut être en contrôle continu…

Bref.

Mon benjamin passait aujourd’hui son oral de français.
Plusieurs autres en même temps que lui attendaient. Ils voient les professeurs arriver.

Plus

Le coucou

On dit du coucou, l’oiseau, n’est ce pas, que lorsqu’il chante, on l’entend mais qu’en dehors de ça, il reste très discret voire farouche.

Pensons maintenant à un autre aspect du dit coucou : il pique les nids des autres.

Trop fainéant pour en fabriquer un lui même, il va donc mettre sa nichée à l’abri, chez les autres.
Mais attention !

Ce coucou là, c’est celui dit de "l’ancien monde". Alors que celui du "nouveau monde", fabrique des nids. Fragiles, certes, mais quand même. Reconnaissons lui au moins ça…

On pourra donc faire facilement l’assimilation avec certains êtres humains qui, par analogie, viendraient de l’ancien monde. Donc, seraient un brin attardés pour ne pas être capables de s’assumer tout seuls. Ils sont, de surcroît, aussi incapables de s’occuper de leur progéniture eux mêmes et laissent les autres s’en charger. Sidérant non ?!

Saviez vous que le coucou est aussi le symbole de la trahison, de la jalousie et du parasitisme ?

Regardez bien autour de vous, allez, quelque part, on connait tous un vrai coucou, un vrai parasite quoi !

Quand on pense que le chant du coucou annonce le printemps, c’est vraiment une croix à porter pour lui. Je parle de l’oiseau. Son équivalent humain, c’est la croix des autres !

Previous Older Entries

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.