Ah, il faut vous préciser, qu’entre ces histoires, il y a des bouts, des petits bouts …

Sur les sites de rencontre, les s… potentiels ne manquent pas !

Je vais me faire un plaisir de les prénommer, parce que eux, ne méritent aucun, mais absolument aucun respect (à noter que le grand malade non plus, mais lui… c’est une autre histoire !).

Nous avons, dans la série des frappés :

Brice, trés beau parleur, qui sait utiliser les mots pour embobiner.

Nous n’échangeons que par mails puis par appels successifs. Je n’en manque pas, trois, quatre tous les jours, sur une quinzaine de jours. Les textos abondent également…

Il apparait, lors de notre rencontre, incisif et finalement, trés peu intéressant, ne s’occupant que de son nombril …

Et je le revois lors d’une soirée pour célibataires, draguant des filles un peu vulgaires (désolée, ça existe), faisant le beau, appelant le compliment…. d’un soir…

Je doute qu’il soit capable d’aller trés loin dans une quelconque relation.

Il se fait passer pour sa fille lorsqu’il se connecte et qu’il refuse de parler ! c’est vous dire ! (on a le droit de juger …)

Au moment même où je raconte, je m’aperçois que j’ai oublié les autres … bon, ils sont moins de 5, alors évidemment, je devrais me rappeler… et bien non ! le vide complet ! ça alors ! messieurs, je vous ai oubliés ! c’est dire si vous étiez intéressants !

Hoooooo si, un ressurgit soudain, un monsieur d’une classe infinie, qui veut me rencontrer de toute urgence, à peine 8 jours après avoir fait connaissance, virtuellement parlant.

Nous convenons d’un midi, vu l’urgence, je n’ai qu’une heure pour déjeuner.

Et bien pour déjeuner, j’ai du me contenter …. d’un café, que j’avais certainement payé d’ailleurs !

Nous avons parlé politique, fou de la candidate en liste aux présidentielles, il ne tarissait pas d’éloges à son sujet, en me disant qu’il avait passé la soirée de la veille avec ses amis avocats et juges qui avaient la même opinion (oups nous avons du soucis à nous faire).

Allez, allez, quand on est capable d’inviter à déjeuner une femme qu’on a souhaité rencontrer de toute urgence (l’amour fou vous coupe l’appêtit !), quand on se planque dans sa voiture avant d’en descendre pour s’assurer que cette femme est agréable à regarder (il en sort, donc ….)….. on reste chez soi, à regarder les débats politiques monsieur !

Désolée, j’en ai même oublié le prénom, c’est vous dire !

Je peux juste vous dire que si vous vous connectez sur un site de rencontres où la discussion est possible, vous avez toutes les chances d’avoir des propositions, à n’en plus savoir que faire !

On fait un premier tri avec les fautes d’orthographe (j’ai un peu de mal à supporter), parce que une faute à chaque mot, une grammaire à faire pleurer la maîtresse … trés peu pour moi.

Ensuite, il y a ceux qui attaquent par des questions trés directes rimant bien sûr avec indiscrètes… (vulgaire ne rime pas, dommage).

Puis viennent ceux qui nous pleurent sur l’épaule … ha les chagrins d’amour ! Kleenex n’est pas prêt de faire faillite.

Enfin il y a les timides, qui ne « parlent » pas … le bonheur, quand on sait qu’on ne peut pas communiquer autrement …

… les inintéressants … les phrases sont creuses et franchement, c’est presque par pitié qu’on y répond …

Euh non, il y a ceux qui pourraient s’avérer intéressants et ceux là,  je leur consacre à chacun un épisode !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s