Êtes vous, comme moi, attentifs aux coïncidences ?

Je suis plongée dans un livre : Les hasards nécessaires de Jean François Vézina.
Cela me fait penser à tous ces hasards qui se sont manifestés dans ma vie, bons ou mauvais. Je pencherais d’avantage pour le bon côté d’ailleurs.
Un ami qui connait très bien ma vie me dit parfois que je n’ai pas eu de bol et je lui réponds qu’au contraire, j’ai toujours ma petite étoile qui veille sur moi.

Il m’est revenu une anecdote qui me prouve que j’ai raison.
J’ai failli frôler une catastrophe professionnelle un jour.
Catastrophe à cause du dirigeant qui aurait pu, non pas comprendre, mais me lapider.
Alors que je m’apprêtais à faire quelque chose sans réfléchir vraiment, parce que j’étais sous le coup d’une émotion très forte, l’arrivée impromptue d’une personne m’a freinée net.
Je me souviens avoir senti instantanément une autre émotion à ce moment là : celle qui nous dit que nous venons de l’échapper belle !

De coïncidences insignifiantes, peuvent en découler des changements radicaux dans notre vie. Un tournant qui se prend, d’un point de vue affectif, professionnel aussi.

Je suis très attentive à tout ça, après coup. Je m’en amuse parfois en disant aux autres « c’est un signe ça ! » mais je ne vois pas partout non plus un signe !

Ca m’amuserait de vous lire à ce sujet.

Pour conclure, coïncidence ou non, je cherchais à citer l’auteur de ce livre, je ne retrouve pas la phrase qui m’intéresse. Je feuillette plusieurs fois et chaque fois, je tombe sur la même phrase.
Je ne peux m’empêcher de la partager avec vous. Il cite A. St Exupéry :

« C’est le temps que tu perds pour ta rose qui la rend si importante. »

NB : Ne soyez pas surpris, le blog a été allégé et nombre de billets ont été mis en off pour mieux se retrouver en on ici : http://www.leseditionsdunet.com/autobiographie/4318-je-suis-la-reine-des-pommes-memoires-d-outre-vie-pomme-9782312045221.htmlje-suis-la-reine-des-pommes-memoires-d-outre-vie-pomme

14 réflexions sur “Hasard …

  1. « Ca m’amuserait de vous lire à ce sujet »…

    S’amuser d’un sujet aussi sérieux, allons donc…

    L’adage dit bien que le hasard fait bien les choses, non ? Je souscris à cette formule.

    Je pense au hasard d’une rencontre improbable (distances, âge, vies différentes) qui amène des personnes à se libérer des barrières virtuelles du net pour instaurer une relation amicale. Celle-ci, par la richesse des échanges, peut entraîner des changements, parfois profonds, dans la vie de ces personnes.

    Est-ce dû au hasard, notion indéfinissable, ou à quelque chose de plus fort, qui permettrait de dire « c’est le destin, c’était écrit » ? J’aime bien cette approche. Elle permet de magnifier ce hasard qui fait bien les choses, comme si une force supérieure utilisait le pouvoir du balancier pour compenser le négatif d’une situation en offrant la possibilité du positif ; chacun est maître de sa destinée, dit-on, il faut donc saisir la balancier quand il penche du bon côté. On remercie alors sa bonne étoile…

  2. Joël, j’insiste bien : ça m’amuserait oui !
    Il n’est pas question de tomber sur la liste des malheurs qui peuvent arriver (ou alors sous forme d’humour comme le fait si bien miss Léo).
    Les malheurs ne sont pas à classer dans la catégorie qui m’intéresse.
    Et puis, ces coïncidences qui me fascinent sont celles qui ont permis de remettre une vie sur un autre chemin.

    Je saisis bien ce que tu dis, oui, ce hasard là est magique !

    Pour le côté de la balance dont tu parles, il ne s’agit pas de le saisir, on est dedans, assis dessus plutôt. C’est saisir l’opportunité qui joue, ou comprendre une synchronicité qui est importante.
    Jung a dit en substance quelque chose que je dis depuis longtemps : « la vie nous ressert régulièrement la même chose tant que nous n’avons pas compris ».

    Miss Léo, ton article est délicieux ! Mais dis donc, tu es partout toi😉 !!!

  3. La bonne étoile, nous fait parfois passer par un parcours du combattant pour nous faire entre apercevoir un destin qu’on ne soupçonnait pas … et si c’était un bonheur inespéré ??
    Etoile es tu là ??

  4. Saaaalut,

    S’amuser d’un sujet aussi sérieux, allons donc…

    Heureusement que l’on peut s’amuser de tout sinon où irions-nous et surtout que deviendrions-nous ???

  5. Je suis d’accord avec Joël,… ce n’est pas que de l’amusement !!

  6. Il y a des moments où je comprends mieux Pierre Desproges lorsqu’il disait « On peut rire de tout, oui, mais pas avec n’importe qui. ».

    Personnellement, j’ai pris le parti d’essayer de relativiser tout ce qui peut arriver et surtout de ne pas me prendre au sérieux (Là pas besoin d’essayer, j’y arrive), car avec toutes les me**** que la vie nous (me) réserve, j’aurais bien du mal à poursuivre.

  7. allons allons !!…gag !… je suis n’importe qui et pourtant je ne ris pas de n’importe quoi !!… quand ça fait mal !

  8. Ho la du bateau ! reprenons les choses dans l’ordre.
    Tout d’abord, je voulais simplement dire que ce sont des anecdotes amusantes qui m’intéressent.
    D’autant que bien souvent, ces hasards mènent à de bonnes choses, si on sait y être attentif. Bon, j’étais sérieuse dans le sujet mais par sur le fond en fait. Suis je claire ?

    Concernant le fait que l’on puisse rire de tout … je pense que ça dépend vraiment de la sensibilité de chacun. Je suis partisante de relativiser moi aussi. Mais sur certains sujets trop sérieux, le sens de l’humour me manque pour l’instant.
    Je sais que, si les choses évoluent dans le bon sens, je saurai en rire, plus tard.

    Distinguons les sujets qui nous bouffent la vie (momentanément) des sujets où il est important de prendre du recul. Sinon, nous sommes dans un schéma où l’on noircit sa vie et on ne se sort d’aucune situation.
    Evidemment, je ne connais rien de la situation de Nic, je peux donc difficilement dire si oui ou non, il peut relativiser.

    Le peux tu Nic ?

    Allez, je conclue par la phrase de Joêl qui a déchainé les passions : (Joël, dis moi si je me trompe) c’était de l’ironie…

  9. Oh lala… Chère Pomme, encore une de mes interventions qui tombe à plat ! Oui, bien sur que je confirme, c’est du second dégré ! Tu me connais assez pour savoir que je suis capable d’ironiser et plaisanter sur pratiquement tout. Le « pratiquement » excepte la méchanceté gratuite…

    Autant je partage sans réserve la référence à Desproges et la remarque de Gag (dois-je rappeler, cher Gag, que ton site fait partie de mes lectures quoitidiennes ?), autant je pensais que le sujet de ton billet pouvais être abordé également sous un angle plus « sérieux ».

    N’ai-je pas souvent dit « n’attendre rien, s’attendre à tout » ? C’est peu de dire que je crois à la force du hasard !

    Lorsque celui-ci s’avère positif et « fait bien les choses », ne boudons pas notre plaisir, la vie amène alors son lot de bonheurs qu’il faut savoir apprécier comme une gourmandise dont on se délecte.

    Si malheureusement, les conséquences sont moins agréables, alors oui, il est bon de relativiser et de prendre du recul. Je pars du principe que le balancier repartira du bon côté. Toute chose connait son contraire, rires et pleurs, joie et tristesse…etc…

    Bon, bin voilà… j’ai déclenché un débat qui n’avait pas lieu d’être et que je n’ai surtout pas souhaité ! Je n’ai tout simplement pas saisi le but premier de ton billet, Pomme, et la priorité donnée aux anecdotes amusantes m’a échappé.

    Mais je pourrais revenir, hein ?😉

  10. J’aime beaucoup ce que tu as écrit et m’y retrouve aussi confortablement que dans un club !

    J’aime cette parcelle d’irrationnel qui nous caresse la vie sans verser dans une croyance de la destinée. La rose du petit prince ? Oui sans hésiter, car je dessine les moutons comme personne… 😉

  11. N’empêche que j’attends toujours vos petites (ou grandes) anecdotes😉
    Daud, dessine moi un mouton🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s