Quelques jours au bord de la mer. Lieu de ressources pour moi.

L’appartement (ô le luxe !) donne sur la plage. Qui dit « plage », dit voie réservée aux vélos.

Je suis sur le balcon, soudain, j’entends crier.

Sur la piste cyclable un groupe de 8 personnes, dont 2 enfants (environ 8/9 ans). Le petit garçon vient de tomber. Son père (j’imagine) lui hurle dessus, pose son vélo, s’approche de son fils, lui envoie une claque alors qu’il est à peine relevé. Le pauvre petit ne sait plus où frotter. Il pleure. La mère semble sidérée, les accompagnants saisis.
Le père enlève son sac à dos tout en continuant à hurler (on l’entend du 4 ème étage et promis, le roulis des vagues est plutôt « bruyant », comme les voitures qui passent), le jette à terre et fait demi tour.
Ce genre de scènes me semble surréaliste. Pourtant, c’est bien en 2016 que nous sommes ! … Patriarcat ? Allez, je donne environ 40 ans à ce « père » … Aurait-il raté un truc ? hum …
Je suggère aux énervés de ne pas prendre de vacances, ça ne leur vaut rien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s