Dans la vie, il faut être ambitieuse. J’ai donc décidé de remplacer le journal de 20 h par le billet de 20 h.

Pas tous les jours mais souvent😉.

Plusieurs raisons à cela : la première : ma page Facebook, qui a attiré des toutes chiffonnées des yeux et du cœur. Il faut les faire rire. Il faut les faire revivre.

Bon, il faut que je vous avoue aussi un petit truc : je suis quand même contrariée.

Je l’ai dit dans mon billet « Courage » , ma lettre à mon (ex) a soulevé les foules.

Je ne vous mens pas, voyez vous même :  stat2

30 jours : + de 8 000 lectures et dès qu’on parle de « pervers, bourreaux, manipulateurs », bing, on voit arriver les copines de galère.

Au point que beaucoup sont venues chercher là, LA réponse à leur chagrin.

Certaines m’écrivent des gentils messages pour me remercier, mais d’autres, des messages plein de larmes.

Alors alors alors … !!!

On ne va quand même pas rester sur un échec !

On ne va quand même pas « lui » faire plaisir à ce point ?!

On ne va pas passer le reste de notre vie à le regarder passer sous notre nez, bras dessus, bras dessous, avec sa nouvelle conquête, en nous narguant ?!

On ne va pas imaginer qu’il est « heureux » avec elle …

Souvenez-vous : vous aussi, quand vous étiez à l’extérieur, ça semblait tout rose… la porte fermée, il commençait déjà à être moins rigolo.

Et vous imaginez que pour cette (pauvre) nouvelle conquête, il en est autrement ? Vous imaginez qu’il lui donne exactement ce qu’il vous promettait ? … tssss ce n’était qu’illusion et fausses promesses. Il ne vous aurait jamais donné parce qu’il n’en avait : d’une, pas les moyens, de deux, aucune intention. Tout ce qu’il a donné au début n’était que poudre aux yeux pour vous endormir. Il ne vous donnait rien, il préparait l’avenir : vous mettre à terre ! Vous pouvez me dire où vous êtes aujourd’hui, avec vos yeux tout mouillés ?…

Au passage, attendez quelques mois, vous verrez … ou mieux, souvenez-vous : il vous a parlé de ses ex ? celles qui étaient folles/ avaient tous les défauts du monde / étaient à tuer pour certaines (no comment)… vous avez le même traitement maintenant. Vous avez toujours eu le même traitement. Sauf qu’il vous a fait croire que vous auriez un autre traitement parce que vous étiez TRES différente des autres. Il a chanté et chantera la même sérénade à toutes ses proies.

Il vous a mise là où on ne vous avait jamais mise : sur un piédestal. (Le but était de vous endormir, certes, mais de vous demander sans le dire, d’en faire autant avec lui et de le situer même un poil au dessus de vous : mieux que le prince charmant : vous avez rencontré Dieu en personne et en plus, il daigne vous aimer !) Juste pour vous faire tomber. Non que vous ayez des défauts (ceux dont il vous qualifiait à loisir) plus que quiconque, mais il a repéré aisément vos failles. Il a même réussi à vous faire croire que ces petites faiblesses, que nous avons toutes, sont des défauts insupportables ! Il a même réussi, à force de parler de vos défauts, à vous faire oublier les siens, notamment, que c’est le pire des goujats de relever ainsi que vous n’êtes pas parfaite. Vous a-t-il fait la démonstration que lui l’est ?

Il a agi comme tous ces goujats là : il a réveillé vos blessures anciennes, celles qui disaient que vous étiez une petite fille peu aimable parfois parce que, oui, il n’est pas possible d’être toujours aimable. (Le PN en est l’exemple parfait hum ! )

Il a juste réussi à vous envoyer un brouillard bien épais devant les yeux pour se planquer tranquillement derrière et vous faire oublier que dans le genre « prince charmant », on a du faire mieux… alors question « dieu », il peut se rhabiller (vous avez noté qu’ils étaient tous représentés nus ces fameux dieux d’antan ?) !

Pourquoi alors, autant de douleurs quand ils partent ? parce que la promesse d’un bel avenir c’est un peu comme la promesse des contes de fées dont on nous a bercé les oreilles lorsque nous étions jeunes et naïves ! On nous a mis un beau château sous le nez qui s’écroule soudain.

J’ai une bonne nouvelle, tout de même … vous allez voir la tête qu’il va faire dès qu’il va vous voir toute pimpante, brillante à nouveau … ça ne vous semble pas curieux ça ? vous ne vous dites pas : « Oh la ! le gaillard ! c’est qu’il aurait préféré me voir toujours à terre ?! » (c’est aussi à ça qu’on les reconnait) ou « Mais qu’est ce qui lui prend de s’énerver ainsi lui qui faisait le coq encore hier avec sa nouvelle, me toisant, me rabaissant ?« 

Ou alors, il a rencontré son alter ego. Autant vous dire qu’ils vont être redoutables à deux. Rien de pire que deux alliés PN (manipulateurs et cie) ! Le couple infernal, l’association de malfaiteurs, Bonnie and Clyde ! Alors du vent le gaillard ! Vade retro Satanas !

La deuxième raison : il m’est revenu à l’esprit  qu’il y a eu une pomme en symbole des infos télévisées – ou de la chaine – pendant des années (sur la 2) index (sans vouloir être prétentieuse, elle est moins belle que moi non ?) (nota : elle était en lien avec la publicité, qui avait remarqué ? … on nous prend pour … non, rien, bref) ; c’était un signe. Or les infos nous annoncent tout le temps des mauvaises nouvelles. Tout est moche à 20h, tout !

 

La troisième et dernière raison qui est en lien direct avec la première, je me sens tristounette aussi :

Beaucoup de lectrices ont pensé trouver dans mon livre je-suis-la-reine-des-pommes-memoires-d-outre-vie-pommela réponse à leurs questions et surtout, un traité sur les PN. Je le reprends, il me semble important : ceci est le résumé :

Tiré d’un blog datant de 2008, ayant reçu plus de 155 000 visiteurs en quelques mois, c’est une liasse d’articles contés par une petite Pomme qui voulait devenir grande/sage/heureuse/sereine… (Ne rayez aucune mention, elles sont toutes utiles). Tiré surtout d’expériences plus surprenantes les unes que les autres (les rencontres sur le net) et de réflexions sur le monde qui l’entoure.

Pomme tâtonne dans sa vie professionnelle, se cherche pour finir par se trouver.

Pomme tâtonne dans sa vie amoureuse, le cherche pour finir par ne pas le trouver mais se retrouver elle, enfin !

NB : tout est véridique. J’ai presque envie de dire « hélas » ! La petite pomme, c’est moi : Pomme.

Bienvenus dans ma vie passée, dans mes mémoires d’outre vie.

Voici le tome 1.

 

Alors voici mon premier billet de 20h !

2 réflexions sur “Chassons le démon pervers et vivons !

  1. Merci de prendre cela avec humour.. J’en suis à la phase 2… Fini le Charles ingalls… Bonjour le leckter hannibal…. Je peux être aussi cynique.. Et mon dieu que c’est bon… Libérées délivrées.. Nous sommes toujours des princesses….. Il est scotché et désagréable… Samedi. SMS je t’aimais je t’aime et je t’aimerai…. Aujourd’hui.. Fais moi plaisir oublie mon numéro…. Mais pas de soucis coco mais paye les impôts car devant cette putaiin de justice… Le harcèlement moral n’existe pas et ma chère fille ne peut témoigner…. Alors tu peux fanfaronner ms avant paye les impôts et trace ta route connard !!!! Waouh que c’est bon d’ouvrir les yeux. … Merci… Merci à toi pomme❤

  2. Et allez ! une autre copine qui a relevé la tête ! on va y arriver !!!!!!!😀 Merci Marilyn !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s