Oh lala ! mais, tu ne sais pas !!! … il faut absolument que tu saches tout ça !

Si tu ne m’avais pas pourri la vie pendant les quelques années où j’ai daigné t’héberger, toi, pauvre âme abandonnée par la vie, incapable de te donner un coup de pieds aux fesses pour avancer d’un millimètre, toi à qui j’ai appris quelques techniques pour relever la tête et dont tu t’es servi contre moi, pour ensuite te barrer comme un lâche avec ta liste de prochaines conquêtes (qui t’ont toutes largué depuis……………………………………………. ouf ! ça fait du bien de rire ! Pardon ! hum hum, je me reprends ! ), je n’aurais pas appris que la vie a une autre couleur que le noir ou le gris. J’aurais cru rêver d’avoir vu, avant de te connaitre, des couleurs pimpantes qui illuminaient ma vie (je les ai retrouvées depuis, ça t’énerve hein ?).

Si tu ne m’avais pas fait croire qu’il est possible de dire « je t’aime » à quelqu’un, et de lui prouver le contraire, je n’aurais pas appris à distinguer les tordus des sincères, je n’aurais pas appris que l’amour peut se jouer, je serais restée bien naïve.

Si tu ne m’avais pas manqué de respect, j’aurais continué à croire que l’humain a forcément quelque chose de bon en lui, enfoui, quelque part (chez toi, c’est creux, alors forcément, c’est tombé en cours de route).

Si tu n’avais pas touché à mes enfants, j’aurais sans doute pris le temps de t’expliquer ce que j’ai appris depuis : qu’un être aussi machiavélique que toi ne réagit que par le conditionnement qu’il a eu tout petit quand il se faisait hurler dessus, que la paranoïa (mais oui !) peut naitre de ça. (mais par définition, ça n’aurait servi à rien)

Si tu ne m’avais pas humiliée, je n’aurais pas cherché à trouver quelqu’un d’autre qui me prouverait que j’étais aimable, je n’aurais pas plongée dans le monde des rencontres virtuelles, je n’aurais pas stoppé net cette recherche effrénée, je ne serais jamais arrivée ici. Je n’aurais pas écrit un livre.

Tu n’imagines pas le bonheur d’écrire, toi qui me reprochais sans cesse de lire autant, tu vois, maintenant, j’ai pris la plume.

Si tu ne m’avais pas fait vivre des montagnes russes, soufflant le chaud puis le froid, régulièrement, j’aurais gardé cette étincelle de pitié (ah oui, faut que tu saches, c’est la pitié que tu inspires 😉 ) et j’aurais tenté de t’aider (ah oui, tu te souviens : je suis un peu « sauveuse » à mes heures pas perdues).

Si tu ne m’avais pas demandé de supporter (en plus !) ta famille bien tordue (bien pourrie, appelons un chat, un chat. D’ailleurs, en parlant de chat : « Des chiens ne font pas des chats » disait toujours ta mère, il me semble non ?), alors je ne pourrais pas te remercier !

Donc merci à toi de m’avoir fait vivre tout ça … pour pouvoir vivre tout ça aujourd’hui et depuis des années où tu es parti.
Merci de n’avoir pas tenu compte des voies que je te proposais de suivre en thérapie pour tenter d’aller mieux (puisque, évidemment, tu n’allais pas mal).

Merci d’avoir prouvé à mes enfants qu’il existe dans ce monde des monstres et des victimes, et puis des sauveurs … et qu’il ne faut jouer aucun de ces rôles.

Merci de m’avoir laissée sortir (finalement) brillamment de mon rôle de sauveuse et (youpi) de victime simultanément et d’être devenue une Pomme qui assume de l’avoir été en tant que Reine et qui sourit à la vie.

Merci d’avoir quitté ma vie pour me la laisser reprendre en mains et en faire ce qu’elle est depuis.

Merci … de m’avoir permis de rencontrer des personnes MAGNIFIQUES (cherche pas, tu ne connais pas cet adjectif et tu ne sais même pas qu’il peut s’accoler à des êtres humains), ça change !

PS 1 : je sais que tu ne lis qu’un livre tous les 10 ans, je me doute bien que ce n’est pas pour lire un billet dans un blog 😀

PS 1 bis : au 1°février de l’an 2017, tu ne devineras jamais … 15 000 personnes ont lu cette lettre et plus de 3 000 l’ont partagée … à mon avis, t’es en passe d’être grillé sur le ton terrain favori : l’illusion.

PS 2 : je suis sûre que ça t’amuserait pourtant de lire : Je suis la Reine des Pommes 

Tu y trouverais comment on peut transformer des peines en sourires voire en rires … ( ne tiens compte de ce conseil que si ton dernier livre remonte à 2006 , sinon, attends un peu, je ne voudrais pas te brusquer, toi qui es si fragile) … bon je plaisante ! C’était pour détendre un peu l’atmosphère que je sais tellement tendue chez toi !

Allez, courage, on ne vit qu’une fois !

PS 3 : si tu hésites (je sais que tu ne prends que rarement de grandes décisions), lis un extrait sur  : ici

NB : amis lecteurs qui pourraient ne pas comprendre, naïvement et bien innocemment … j’ai aimé un pervers

 

PS 4 : je t’ai écrit une autre lettre 😉  (je tiens une de ces formes moi !)

 

PS 5 : Comme je ne manque pas d’énergie (contrairement à l’époque où tu me la bouffais) , j’ai publié la suite : couverture

http://www.leseditionsdunet.com/autobiographie/4954-je-suis-toujours-la-reine-des-pommes-mais-plus-pour-longtemps-tome-3-pomme-9782312052212.html

 

PS 6 : tu m’inspires vraiment :

(Amies lectrices, amis lecteurs, ce tome est un condensé de tout ce que le PN a de pire, mais raconté comme la lettre, histoire de décompresser un peu … après eux, on en a tellement besoin !)

 

http://www.leseditionsdunet.com/autobiographie/4962-pervers-narcissique-ou-autre-toxique-a-nous-deux–chacun-son-tour–pomme-9782312052298.html

 

Venez me rejoindre sur Facebook 😉
=> https://www.facebook.com/JesuislaReinedesPommes/

Publicités

24 réflexions sur “Lettre à mon (ex) bourreau

  1. Comme c’est bon de savoir que l’on peut s’en sortir ! Et comme l’on vit bien par la suite ! J’ai vécu cela 26 ans, mais je pensais que c’était moi qui me trompait. J’ai mis fin à notre relation il y a 4 ans maintenant et ce fut quasiment une renaissance !

  2. Bravo à vous Helen !
    Ils font en effet en sorte qu’on pense être folles, c’est le but recherché 😉
    Vous êtes un Phénix ! et hop !

  3. Merci
    J’avais moi aussi j’avais « remercié » Mister PN.
    Cela fait un bien fou quand même 😇
    « Reine des pommes » c’est magnifique comme image!
    Je vous souhaite le succès que vous méritez
    💝

  4. Bonsoir Pomme,
    Voilà la chanson que pourrait chanter tous les PN :
    « Confidence pour confidence » Jean Shhultheis
    Q’en pensez vous ?
    Avec toute ma sympathie

  5. Bonsoir miss Smiley !

    Oui !!! énorme cette chanson ! incroyable !
    Je pense que nous sommes nombreuses à l’avoir fredonnée en plus, sans peser l’horreur de ce qui s’y dit !

  6. Hihihi
    C’est tantôt LaFée Nomaine, LaFée PasChier, LaFée MoiMême, LaFée Rie, LaFée DesBulles…
    Mais il y a 1 constante : LaFée Ailée
    😉
    Pour les coeurs… bah… ça c’est LaFée Rie… cette Fée est magique
    😍

  7. Que de fées en une ! et après on dira que ça n’existe pas ! pffffffff 🙂
    C’est bien de savoir tout faire !
    C’est bien de venir me voir :p

  8. Cool c’est bientôt Noël et puis courage à celles qui sont encore sous emprise

  9. On pense fort à elles oui !
    Et à « eux » car certains hommes sont pris dans de sacrées griffes !

  10. J en ai rencontré un cet été et fort heureusement une sorte d instinct m a mise en garde très vite , et j ai eu le tort de ne pas fuir , resultat: en deux semaines il m a mise plus bas que terre! Trop fort! Anti depresseurs, anxiolytiques. ….deux mois après je commence seulement à aller mieux, doucement mais sûrement. Ca craint!

  11. Un surdoué ! heureusement que vous l’avez senti celui là 😦
    Ca craint oui. Ils sont redoutables.
    Essayez de trouver pourquoi il a réussi à vous mettre à terre, qu’a-t-il blessé chez vous ? (ça aide sérieusement)

  12. Je lui avais moi aussi écrit une lettre de remerciements que j’avais publiée sur les réseaux, il faudrait que je la retrouve. On subit à peu près toutes les mêmes choses. Mon histoire s’est quand même terminée par un dépôt de plainte de ma part tellement j’avais été anéantie, humiliée et même frappée quand je l’ai quitté, après 7 ans de calvaire. Il y a de cela plus de 3 ans et j’ai encore du mal à retrouver ma personnalité. Je ne supporte même plus la chanson de schulteiss qui me ramène à chaque fois à lui. Des monstres qui ne vivent qu’à travers le mal qu’ils font à leur proie.

  13. Sorreda, retrouvez nous cette lettre ! 🙂 :-p
    Les histoires avec ces tordus ne se terminent jamais bien ! jamais ! et je suis d’accord avec cette chanson : odieuse !

  14. Bonjour,
    J ai lu votre livre la Reine des Pommes et j ai beaucoup aimé. Je n ai juste pas trouvé ce que je cherchai : le témoignage d une vie commune avec 1 PN. Je sors tt juste d 1 histoire similaire qui a duré 18 ans. Cela fait 6 mois que je ne vis plus sous le même toit et je revis. J ai sauvé ma peau et je fais tout pour sauver celle de mes 2 enfants maintenant… Après m avoir manipulée il s en prend à eux pour faire croire que c moi la « malade ». Mais je suis « plus forte » que lui et il se pilonne tout seul avec le temps… Ce qui me rassure c est que même son entourage fini par se rendre compte de qui il est… Merci encore pour ces mots qui aident et qui soutiennent…

  15. Bonjour Loulou,
    Les bouts de vie avec le toxique sont plus « présents » dans le second et encore plus dans la suite (à venir) car … c’est à travers ce blog que j’ai réussi à comprendre ce que j’avais vécu.
    On a un fort besoin de reconnaissance de ce que l’on a vécu quand on sort de leurs griffes oui, encore plus, j’imagine, au bout de 18 ans !
    Je tente de retrouver les références d’un livre qui en traite encore plus en « direct » et je reviens vers vous.

  16. Merci!!!!!c’est égoïstement rassurant de voir que d’autre’d’autre personne peut comprendre….car oui…seul ceux qui l’ont vécu peuvent savoir et comprendre!!!sinon impossible même d’imaginer l’enfer….la’tromperie. …les’mensonges…la manipulation….personne dans votre entourage ne peut vous croire. …

  17. Hélas …
    Il leur faut du temps pour se rendre compte…
    Mais finalement, le plus important, c’est bien que NOUS, nous nous en sommes rendues compte ! 😉

  18. Oui, en peu de temps, ils peuvent nous faire beaucoup de mal, mais jamais nous détruire complètement ! Il y a toujours une petite flamme, une petite voix qui va nous aider à s’échapper de leurs griffes !
    Moi, j’ai tout quitté (d’abord lui, cet affreux et dangereux PN, puis mon appartement, ensuite mon travail et pour finir, j’ai quitté la région où je vivais). Retour aux sources, dans la famille, très loin de lui, un repos mérité pour mieux repartir dans la vie et la croquer à pleines dents !
    Rien n’arrive par hasard… 😉

  19. Ah ah ! bien vu Sandrine ! et bravo !
    Je vous rejoins totalement : rien n’arrive par hasard et tirer des leçons de tout ça permet de faire des pas de géant !
    Mon 20h sera un clin d’œil pour vous 😉

  20. Bonjour. Je pense encore être sous l’emprise d’un Pn. J’ai vécu 1an1/2 une histoire d’amour idyllique avec un homme que je pensais merveilleux. Puis il y a un mois il m’a quitté pour retourner chez lui auprès de sa femme et ses enfants. Sauf qu’aujourd’hui il m’assure n’aimer que moi avoir fait ça pour ses enfants car il lui manquaient trop. J’ai droit a des sms tous les jours des visites matinales 2 fois par semaines. Cet homme a eu une enfance douloureuse suivi d’une tentative de suicide. Pour lui et ses promesses j’ai tout quitté je pensais avoir trouver le prince charmant beau attentionné aimant et un amant fantastique. Puis il y a eu les crises de jalousies les disputes qui dégeneraient pour rien les mensonges l’absence de reponses a mes questions. Et enfin la rupture et son départ. Je n’ai rien vu venir. Aujourd’hui je suis au fond du gouffre j’essaie de comprendre. Je suis partagé entre l’amour que j’éprouve pour lui et tout ce que je lis sur les Pn. Je n’arrive pas à me convaincre que je suis face a un manipulateur. Pouvez vous m’aider?

  21. Bonjour,
    Je crains que votre histoire ne ressemble à beaucoup d’autres , que nous soyons Pomme ou Poire 😦
    Vous êtes typiquement dans une situation de dépendance affective et il semble en jouer…
    Demandez-vous plutôt pourquoi vous acceptez tout ça, pourquoi vous le laissez entrer 2 fois par semaine …
    Peur d’être seule ?
    Peur de ne plus être aimée ?
    Je pense qu’il vaudrait mieux ne pas être aimée par quelqu’un qui se joue de vous ainsi, non ?
    Posez-vous les bonnes questions, vous pouvez être sûre que vous aurez les bonnes réponses.
    Qu’il ait eu une enfance malheureuse ne lui donne pas tous les droits.
    Juste pour info, tous les PN ont eu une enfance malheureuse.
    Je vais même vous dire « pire » … tous les assassins de leur ex ou de leur femme ont eu une enfance malheureuse …

    Ne pensez-vous pas qu’il prend les autres pour des objets ?
    Quelle excuse minable le manque de ses enfants !
    Un an et demi pour réaliser ?!!! allez miss Poire, relevez votre joli nez, regardez le soleil, il illumine d’autres personnes que ce genre de type sur qui vous ne pourrez pas compter.

    Que vous apporte-t-il ? de l’espoir (vain) et de l’attente (réelle) … vivez maintenant, pas demain et peut être !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s