Voeux

voeux-2017

45 000 visiteurs en 5 mois parce que :

1/ j’ai édité les mémoires de Pomme (les miennes, oui, tout à fait !), tome 1

2/ j’ai édité les mémoires de Pomme tome 2

3/ j’ai, me dit-on, réchauffé le cœur d’autres petites Pommes perdues dans un grand champs d’indifférents

4/ du coup, ça m’a réchauffé le cœur aussi (qui était déjà bien chaud pour partager)

5/ du coup, ça m’a donné envie de continuer !

6/ alors il y aura bien une petite place pour le tome 3 d’ici quelques mois, pour la peine !

A vous toutes, petites Pommes, je vous souhaite une année faite de prises de conscience et de sourires jusqu’aux oreilles !

Soyez belles, je vous ai à l’œil !

 

http://www.leseditionsdunet.com/autobiographie/4954-je-suis-toujours-la-reine-des-pommes-mais-plus-pour-longtemps-tome-3-pomme-9782312052212.html
http://www.leseditionsdunet.com/autobiographie/4962-pervers-narcissique-ou-autre-toxique-a-nous-deux–chacun-son-tour–pomme-9782312052298.html
Publicités

Pourquoi ne devons-nous pas attendre que « l’autre » nous rende heureuse (x) ?

1) L’autre ne parviendra jamais à nous donner pile poil ce que nous espérons, il y a TOUJOURS un risque d’être déçu. (je vous laisse imaginer quand on croise un bon vieux tordu)
2) Nous ne parvenons pas à savourer le bonheur au quotidien et nous pensons qu’il n’y a qu’un étranger pour nous aider à le faire ?! le bonheur ne dépend que de l’autre ? c’est une bien lourde charge que nous octroyons à l’autre que de lui demander de faire ce que nous ne sommes pas capables de faire nous même.
3) L’autre en aura marre un jour de toujours essayer de nous rendre heureuse (x).
4) Cela veut dire que nous sommes dans un cycle de dépendance affective et ça, c’est forcément dangereux.
5) Personne d’autre que vous ne peut traiter VOTRE problème. L’autre peut même vous dire : et toi ? que fais tu pour être heureuse (x) ?
6) (bouquet final) : avant « l’autre », vous viviez ? vous avez attendu tout ce temps pour être heureuse (x) ? il n’y avait donc que l’autre pour vous rendre heureuse (x) ? comment faisiez vous avant ? comment ferez-vous après ou sans (on n’est pas tout le temps ensemble et parfois, on se sépare) ? …
Conseil : faites la liste de ce que vous faites toute seule (tout seul), qui vous fait plaisir.
Faites la liste à côté de ce que vous attendez que l’autre fasse pour vous et apprenez à glisser tout ça sur la première liste, un par un.
http://www.leseditionsdunet.com/autobiographie/4318-je-suis-la-reine-des-pommes-memoires-d-outre-vie-pomme-9782312045221.html
http://www.leseditionsdunet.com/autobiographie/4675-je-suis-encore-la-reine-des-pommes-pomme-9782312049113.html9782312049113.html
http://www.leseditionsdunet.com/autobiographie/4954-je-suis-toujours-la-reine-des-pommes-mais-plus-pour-longtemps-tome-3-pomme-9782312052212.html
http://www.leseditionsdunet.com/autobiographie/4962-pervers-narcissique-ou-autre-toxique-a-nous-deux–chacun-son-tour–pomme-9782312052298.html

J’ai aimé un pervers #2

Le pervers fonctionne avec un radar à proies. Il sait les repérer facilement.
Les victimes seront très « fleur bleue », douces, romantiques, pétillantes, blessées, honnêtes, racontant volontiers, laissant la porte ouverte parfois à des comportements indésirables (notamment le manque de respect), ayant peur de se retrouver seules, étant pour le moins en manque d’amour.
Méfiez vous d’emblée d’un prince (« trop ») charmant. Il vous éblouie et vous jure « amour toujours » dès les premiers jours ? hum … ils disent quasiment TOUS qu’ils n’ont jamais aimé autant, qu’ils n’ont jamais été aimés autant. Ils vous donnent des petits noms doux et merveilleux mais ne vous prénomment jamais.
Certains sont capables de vous raconter leur enfance plus que douloureuse et s’effondrer en larmes à chaque fois qu’ils auront eu un comportement inadmissible à votre égard.
Prenez du recul lors de toutes nouvelles relations. Ne minimisez jamais votre instinct et vos doutes.
Et surtout, surtout …
N’oubliez jamais que sans victimes, le pervers ne peut plus rien faire. Il faut apprendre à être moins « Pomme », à grandir, à s’accepter, à refuser l’absence de respect, à fixer des limites à soi même comme aux autres (surtout aux autres).
Parole d’une Pomme 😉

NB : Ce blog racontait toute ma reconstruction, toutes mes découvertes, petit à petit, toute ma rage (souvent mal dirigée, je l’admets) et enfin, toutes mes étapes pour voir la vie autrement et me « nettoyer » de tout ça. Ne soyez pas surpris, le blog a été allégé et nombre de billets ont été mis en off pour mieux se retrouver en on ici : http://www.leseditionsdunet.com/autobiographie/4318-je-suis-la-reine-des-pommes-memoires-d-outre-vie-pomme-9782312045221.htmlje-suis-la-reine-des-pommes-memoires-d-outre-vie-pomme

Vous le trouverez également à la Fnac : http://livre.fnac.com/mp28322657/Je-suis-la-Reine-des-Pommes-Memoires-d-outre-vie

Sur Amazon : https://www.amazon.fr/Je-Suis-Reine-Pommes-Memoires/dp/2312045222/ref=sr_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1469011755&sr=1-1&keywords=je+suis+la+reine+des+pommes

Au Furet du Nord : http://www.furet.com/catalog/product/view/id/4202208

https://reinedespommes.wordpress.com/2008/07/27/jai-aime-un-pervers/